Le drone à tout faire, par Hervey

20 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Le drone à tout faire

© Hervey.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Vidéo : « Corruption ça suffit ! », au Théâtre de la Ville, le 19 octobre 2014

20 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Tout mérite d’être vu mais si vous voulez voir mon intervention en particulier, ça se passe de 2h45m45s à 2h57m33s

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LES INÉGALITÉS, UN DÉBAT RÉSERVÉ AUX AMÉRICAINS, par François Leclerc

20 octobre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Que s’est-il passé, pour que les marchés connaissent pendant deux jours une grosse crise de hoquet, qui mérite d’y revenir ? L’épisode est maintenant dépassé et des causes immédiates puisées dans l’actualité ont en règle générale été incriminées, dont l’Ukraine et le Moyen-Orient qui ont particulièrement été mis à contribution. Décelant au choix l’effet de l’accumulation des mauvaises nouvelles, plus particulièrement la détérioration de la situation européenne et la faiblesse de l’américaine, la baisse des attentes d’inflation, ou bien encore le renversement de positions spéculatives, peu de commentateurs se sont aventurés à sonder les profondeurs du système financier. Le mystère reste entier, car il est vrai que l’on continue à n’y voir goutte et qu’il est donc préférable de ne pas les fréquenter. Christine Lagarde a même cru devoir fermer le ban en déclarant que les marchés avaient « surjoué », avant de passer à la suite de sa conférence de presse. Peut-être faudrait-il mieux considérer qu’ils ont eu à force le sentiment que la situation échappe des mains des banques centrales, leur dernier recours…

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

« Corruption ça suffit ! », c’était hier soir au Théâtre de la Ville

20 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Quand je suis arrivé au Théâtre de la Ville à Paris hier soir, il y avait quelques centaines de personnes devant la porte. Je me suis dit : « C’est bien : cet événement mérite une telle attention ! »

Une fois m’être présenté, j’ai été conduit à l’intérieur par l’entrée des artistes. Et là, j’ai découvert que la salle de 1500 sièges était comble : les personnes que j’avais vues devant le théatre n’étaient que le trop-plein à qui l’on refusait hélas l’entrée.

Je parlerai tout à l’heure des intervenants et de la réaction de cette immense salle à leurs propos et je ne mentionnerai ici que l’arrivée, après quelques minutes, de Christiane Taubira et l’étonnant mélange d’ovation et de huées qui l’a accueillie.

Edwy Plenel n’en revenait pas. J’ai eu l’occasion de le croiser à deux reprises dans les coulisses et à chaque fois il a tenu à m’en parler : « C’est inattendu : on ne l’attendait pas ! » Mais il jubilait !

L’ovation et les huées se comprenaient l’une et les autres : d’une part, caution offerte par la ministre de la justice à l’expression d’un ras-le-bol par la société civile, d’autre part, exaspération vis-à-vis d’un gouvernement cautionnant jour après jour les dérives intolérables dénoncées par les intervenants.

Atmosphère exaltante de grand-messe et de nuit du 4 août combinées dont j’ai dit que j’y reviendrais tout à l’heure (quand j’aurai, une fois revenu chez moi, davantage à ma disposition pour rédiger mon billet qu’un smartphone !)

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Plus ou moins de vies, par Stéphane-Samuel Pourtalès

19 octobre 2014 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité

On ne connaît pas en détail la prospective stratégique de l’armée américaine, mais une information secondaire suffit parfois à nous indiquer clairement l’horizon : il y a actuellement plus de nouveaux pilotes en formation sur des drones que sur des avions de guerre classiques.

Grégoire Chamayou, chercheur au CNRS, a étudié les implications anthropologiques de l’extension du domaine des robots dans le champ de la guerre (et des guerriers), que je résume et commente librement ici.

The war is easy !

Le drone est d’abord une arme « low cost », tant d’un point de vue physique et logistique, que d’un point de vue politique (le pouvoir s’épargne d’avoir à justifier le retour lugubre des body bags). La politique menée sous Obama est de tuer par des frappes ciblées de drones, (ou « droner », comme le dit le juge anti-terroriste français Marc Trevidic) les chefs djihadistes, plutôt que de les faire prisonniers. « Prédator plutôt que Guantanamo ». Tout devient tellement plus simple. Et même baudrillardement imparable : les drones «épargnent des vies » !

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

TRAVAIL DU DIMANCHE, par Christophe Pernoud

19 octobre 2014 par Julien Alexandre Commentaires fermés

militaireNEW

© Christophe Pernoud. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

La nuit dernière à Hong-Kong, par Frank Vigneron

19 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Il s’est passé ici quelque chose d’assez drôle. Un groupe d’anti-Occupy (même si le mouvement s’appelle maintenant ‘Umbrella revolution’, puisqu’il déborde de loin le premier mouvement ‘Occupy Central with Love and Peace’ organisé par des universitaires, ceux qui sont contre s’appellent eux-mêmes encore ‘anti-Occupy Central’) sont venus manifester à la Chinese University pour demander la démission du patron de l’université.

Il s’agit de Joseph Sung, un médecin qui a joué un rôle important pendant l’épidémie de SRAS et que TOUT LE MONDE respecte et aime (c’est un très bon calligraphe en plus).

Or, le titre des patrons d’université à Hong Kong est ‘vice-chancelor’, celui de ‘chancelor’ étant un titre honorifique réservé au chief executive (et au gouverneur pendant l’époque coloniale). Ces abrutis d’anti-Occupy, montrant bien le niveau d’ignorance et d’imbécilité général qui règne dans leurs rangs, exigeaient la démission du ‘chancelor’ de l’université. Ils étaient entourés d’un énorme groupe d’étudiants qui ont tout de suite approuvé, applaudissant bruyamment à l’idée que CY Leung (Leung Chun-ying) démissionne de son poste. Ne comprenant pas la gaffe qu’ils venaient de faire, les anti-Occupy étaient très contents, et un peu surpris, de se voir approuvés par ceux qu’ils prenaient pour des ennemis. Très désolé d’avoir loupé ça ! le campus est immense, mais c’est passé sur Facebook.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

L’avenir de la croissance, par Steve

19 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Je viens de prendre connaissance du résumé que fait la presse des projets du gouvernement pour relancer la croissance.

Si j’ai bien compris, en gros, il s’agirait de multiplier les pharmacies et les offices notariaux et de créer des lignes d’autocars pour transporter plus facilement les consommateurs des offices notariaux aux pharmacies. Ou l’inverse. Selon le diagnostic du médecin ou selon la complexité de l’acte notarié.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Nicolas Grotte et la Mauvaise Graine

18 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Oui, je sais « … and the Bad Seeds » mais « bad seed » est un partitif, et ne se met donc pas au pluriel et « bad seeds » est… une abomination à laquelle je ne peux me résoudre !

… et Solveig Dommartin (1961 – 2007).

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Hong Kong : ILS SONT TOUJOURS DANS LA RUE ! par François Leclerc

18 octobre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Depuis le 28 septembre dernier, rien n’y fait et les semaines passent dans les quartiers occupés d’Admiralty, de Causeway Bay et de Mong Kok. Ni les charges et les gaz au poivre des policiers, ni les promesses de dialogue cousues de fil blanc, ni la fatigue et les pressions des commerçants, ni le coups de main des Triades ne lui font rendre raison, la jeunesse de Hong Kong n’abdique pas.

Après trois nuits de charges policières violentes et de tentative de démantèlement de barricades et de rétablissement de la circulation dans le quartier de Mong Kok, le cœur commercial de Hong Kong avec ses petites rues spécialisées par produits et ses innombrables boutiques, les manifestants sont par milliers revenus en force munis de leurs parapluies, puis ont forcé un cordon de police. Au lever du soleil, les policiers se retiraient sous les vivats.

Une nouvelle offre de négociations avec la Fédération des étudiants de Hong Kong (HKFS) et à propos du projet de réforme constitutionnelle a jeudi dernier été rendue publique par l’exécutif de Hong Kong, désormais prévue par ses soins mardi prochain. Mais les étudiants continuent de réclamer la démission de son chef, Leung Chun-Ying, et d’exiger que les candidatures aux élections ne soient pas sous contrôle des autorités…

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Sociologie : la division sexuelle de l’espace

18 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Je m’oblige parfois à faire autre chose que lire et écrire. Ainsi, cet après-midi, j’ai passé la tondeuse dans le jardin. J’y ai consacré vingt-cinq épuisantes minutes.

J’ai un voisin dont la pelouse n’est pas plus grande que la mienne mais qui était déjà à l’ouvrage quand je m’y suis mis et qui maintenant, alors que la nuit est sur le point de tomber, pétarade toujours son engin.

Comment cela est-il Dieu possible ?

J’avance une hypothèse : que son épouse est comme celle de certains de ces pêcheurs houatais que j’ai connus autrefois : qui ne comprenaient pas que leur homme puisse être à terre parce qu’il n’y a pas de poisson à pêcher. Peut-être lui dit-elle si elle le découvre désœuvré dans le séjour : « Il n’y a donc vraiment rien à faire dans le jardin ? »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Le « Prix Nobel » d’économie 2014

18 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Quand j’ai appris lundi 13 que le « Prix Nobel » d’économie 2014 avait été décerné à Jean Tirole, je me suis bien abstenu de dire quoi que ce soit car si le nom m’était connu, je n’avais pas la moindre idée de ce sur quoi portaient ses travaux.

Voici cinq jours que j’ai lu tout ce que l’on peut lire à son sujet, y compris plusieurs entretiens accordés par l’heureux récipiendaire.

Ma conclusion ? Très semblable à celle d’Izabella Kaminska du Financial Times : « Ah bon ? c’est donc de ça qu’il était question dans le challenge du Seau à Glace 2014 ! »

Je lis très régulièrement les chroniques d’Izabella Kaminska dans la section « Alphaville » du Financial Times. Un test intéressant serait celui-ci : on soumettrait à un jury de personnes familières des questions économiques un ensemble de textes rendus anonymes de Mme Kaminska et de M. Tirole, et on leur demanderait lequel des deux économistes mérite un « Prix Nobel » d’économie. Je n’ai aucun doute quant à qui l’emporterait à l’unanimité du jury. Mais ce n’est pas ainsi que se décernent les Seaux à Glace.

Lecteurs du Blog de Paul Jorion, nous vous offrons ici, auteurs de billets invités, ainsi que votre serviteur, des réflexions économiques et financières incomparables à celles du « Prix Nobel » d’économie 2014. C’est en raison sans doute de cette absence de comparaison possible entre ce que nous faisons et les travaux de M. Tirole que notre budget recherche est de 1.500 € euros mensuels : le montant des dons que vous accordez très généreusement au Blog de Paul Jorion, pour que nous continuions malgré tout, vous qui n’êtes pas de grosses banques bénéficiant directement du fait que la « science » économique d’aujourd’hui soit à ce point inodore, incolore et insipide et sans rapport aucun avec l’actualité. Merci à vous.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

HOMMAGE À JORION ET MAKLÈS, par Christophe Pernoud

18 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Hommage à Jorion et Maklès

© Christophe Pernoud. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Paul Jorion & Grégory Maklès, La survie de l’espèce, Futuropolis / Arte 2012

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Corruption, ça suffit ! Au Théâtre de la Ville, à Paris le dimanche 19 octobre à 19h

18 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Corruption

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LES ALLEMANDS N’ONT PAS TOUJOURS TORT ! par François Leclerc

17 octobre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité

Membres du gouvernement ou de la Bundesbank, les autorités allemandes nous ont habitués à des jugements à l’emporte-pièce, ainsi qu’à la défense inflexible d’une ligne invariable en raison de ses promesses futures, en dépit de ses effets désastreux et des tentatives de l’infléchir qui s’accentuent. Pas question de faire marcher la planche à billets pour soulager le poids de la dette, de la mutualiser en grand ou trop ouvertement, ou de ralentir le désendettement pour financer l’investissement et la relance qui le faciliterait !

La tentation est grande de n’y voir, au choix, que l’expression d’un égoïsme national – même s’il est à courte vue – ou d’une pensée économique dogmatique à laquelle la Bundesbank nous avait accoutumés lors d’épisodes précédents. D’autant qu’en Allemagne même l’affaiblissement de la croissance économique inquiète les milieux d’affaire, qui le font savoir par la bouche des quatre principaux instituts de recherche du pays – IFO, DIW, RWI et IWH – en dépit d’orientations divergentes.

Mais une autre approche peut être avancée, qui consiste à ne pas rejeter en bloc l’argumentation des autorités allemandes, tout du moins lorsqu’elle évacue des solutions qui n’en sont pas, sans autant avaliser les leurs. Lorsque par exemple elle s’oppose à l’appel lancé à la BCE d’escamoter la dette publique en l’achetant, ce qui évite de statuer sur le rôle de celle-ci comme substitut au développement des inégalités. Ou à la croyance que la croissance résoudra tout, afin d’éluder l’interrogation qui s’impose sur sa nature, son moteur et ses objectifs. En se réfugiant dans les deux cas derrière un tour de passe-passe.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 17 OCTOBRE 2014 (retranscription)

17 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Retranscription de la vidéo Le temps qu’il fait le 17 octobre 2014. Merci à Olivier Brouwer.

Bonjour, nous sommes le vendredi 17 octobre 2014. Et dans deux jours, on sera dimanche, et dimanche, à 19h, si vous habitez Paris, ou si vous avez la possibilité de vous rendre jusque-là, à 19h, au Théâtre de la Ville, il y a un grand événement sur la corruption. J’en fais partie.

La corruption, la lutte anti-corruption ne fait pas partie, je dirais, de mon image de marque, mais il y a des choses que j’avais dites dans un papier qui s’appelait « Comment on devient l’anthropologue de la crise », qui ont plu à ces messieurs dames qui sont les croisés de la lutte anti-corruption, et ils ont eu l’amabilité de me demander de me joindre à leurs travaux, à leur activité, et vous verrez en particulier que j’ai accepté de signer l’appel, la déclaration qui aura lieu au même moment que ce spectacle. Les participants vont faire une déclaration commune, et c’est de gaieté de cœur, bien entendu, que je signe ça. Le papier que j’ai mis, le billet que j’ai mis en ligne sur le blog avant d’aller dormir, hier soir, est un papier qui s’appelle « Corps rompus » et qui parle de cela aussi.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Applications smartphones et tablettes

17 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Vous avez pu voir apparaître dans la colonne de droite une rubrique « Applications smartphones et tablettes » remplaçant l’annonce pour l’app Apple seulement qui s’y trouvait depuis de nombreux mois. Notre webmaster nous gratifie désormais d’une application Android également.

Si cela vous intéresse vous pouvez aller cliquer dans la colonne de droite ou bien directement ici.

Télécharger l’application pour

système d’exploitation Android

(Samsung et autres)

Télécharger l’application pour

système d’exploitation iOS

(Apple)

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

AU SURLENDEMAIN D’UNE BRUTALE SECOUSSE INEXPLIQUÉE, par François Leclerc

17 octobre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Qu’est-ce qui a bien pu se passer avant-hier, pour que les principaux indicateurs de l’activité financière, indices boursiers et taux obligataires, parité des grandes devises et cours des matières premières, connaissent une telle soudaine fébrilité les deux jours précédents avant que tout rendre plus ou moins dans l’ordre ? Revoyant le fil des événements de cette journée, ils ont bien noté les mauvaises nouvelles américaines ou grecques, ainsi que la pression déflationniste européenne qui s’accentue, mais est-ce bien de cela qu’il s’agissait ? Ces mauvaises nouvelles tranchaient-elles tant avec celles des journées précédentes, s’interrogent les plus perspicaces, les autres ayant abandonné depuis longtemps toute velléité de compréhension et s’en tenant à l’air du temps ?

Le pressentiment qui parfois affleurait serait-il devenu réalité ? Une nouvelle crise financière aiguë était inévitable, venue d’on ne sait où et on ne sait quand, assisterions-nous en Europe – point de plus grand faiblesse – à une secousse annonciatrice ? Ou n’est-ce qu’un épisode véniel, assimilable à un chahut, les contre-feu désormais en place ou adoptés et les pertes sur le marché des actions vite effacées, de forts écarts néanmoins réapparus sur le marché de la dette souveraine ? Comme d’habitude, les avis divergent et renvoient à une simple évidence : on ne sait pas ! Dans le meilleur des cas, il est analysé que les compteurs des marchés boursiers ont été remis à zéro, juste correction des exubérances passées, qui étaient ces temps derniers largement dénoncées. Risquons une explication : craignant pour leurs liquidités, protestant aux États-Unis contre la fermeture de leur robinet ou en Europe à propos de leur trop faible débit, les marchés ont accentué leur pression afin d’obtenir satisfaction.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Le temps qu’il fait le 17 octobre 2014

17 octobre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Sur Dailymotion, c’est ici.

La corruption

Le 19 octobre au Théâtre de la ville : « Corruption, ça suffit ! »

Paul Jorion : Comment on devient l’« anthropologue de la crise »

Blog de PJ : Corps rompus, par Albert Mince, le 16 octobre 2014

Sommet européen le 23 octobre 2014

J’en rendrai compte en direct aux côtés d’Audrey Tilve sur Euronews

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

CORPS ROMPUS, par Albert Mince

16 octobre 2014 par Paul Jorion 72 commentaires

Billet invité.

Hasard des vacances et du travail, pendant quelques semaines j’ai coupé presque tout lien avec l’actualité, juste après l’affaire Bygmalion. Courant septembre, en renouant avec mes flux d’information, voilà, pêle-mêle, les déclarations surréalistes de Macron, la honte Thévenoud, l’indigne Morelle, le douteux Cambadélis, le feuilleton de mœurs Hollande et Valérie, la surprise Andrieux, Moscovici soupçonné, l’indépassable Flosse, l’encore plus indépassable couple Balkany (!), les affaires Sarko (épisode numéro…?), et encore cette semaine, le cas Yves Jégo examiné, le maire de Bobigny en difficulté…

À quelques jours de la rencontre publique organisée par Mediapart au Théâtre de la Ville, le 19 octobre, force est de constater que la question des effets de la corruption en politique ne perd pas en intensité.

Aussi loin que je m’en souvienne, c’est-à-dire les années 1980, ce n’est pas nouveau : les « affaires » sont incessantes. Pourquoi ne choquent-elles pas plus ? La corruption, c’est un signal, une information très forte, ou qui devrait l’être.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
© 2014 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.