Grande parade de Hart boven Hard, le dimanche 29 mars à Bruxelles-Nord à 13h

23 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Départementales

23 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Les psychologues ont pu observer que l’homme est la seule espèce de mammifères capable de s’enfoncer de manière mortifère dans l’erreur. Les autres espèces sont davantage sensibles au démenti que peuvent apporter les faits.

La raison de cette particularité réside sans aucun doute dans la différence essentielle entre l’homme et les autres mammifères, à savoir : sa capacité à parler, laquelle lui permet de raconter des histoires, et mieux encore, de « se raconter » des histoires. Nulle erreur en effet qui ne puisse produire chez celui qui la commet le récit procurant à sa faute une pseudo-justification, scénario dont il cherche à se convaincre et à convaincre les autres.

Quand le sujet part à la dérive, l’explication à laquelle il s’accroche perd peu à peu toute plausibilité aux oreilles de ceux qui l’entourent. Son autodestruction programmée est vécue par lui – rassuré par son propre discours – comme une lutte rationnelle et non comme le déchirant suicide constaté par autrui. Ce gouffre qui se creuse entre deux représentations : celle de l’observateur et celle de l’observé, confère une dimension tragique à la destinée humaine.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 20 MARS 2015 – (retranscription)

22 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Retranscription de Le temps qu’il fait le 20 mars 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 20 mars 2015. Et j’ai demandé au dieu Pazuzu de bien vouloir manifester aujourd’hui sa colère relative au comportement de la Troïka. Alors, si vous voyez quelque chose de curieux se passer pendant que je parle, eh bien, ce sera sans doute cela.

Non, je ne veux pas réitérer l’exploit de notre ami, l’intrépide reporter, globe-trotter, Tintin, dans Le Temple du Soleil, je ne vais pas essayer de profiter lâchement de la présence d’une éclipse solaire pour essayer de faire passer mon message. J’ai calculé le temps de mon intervention pour qu’elle soit terminée avant le début de l’éclipse !

tintin_templo_eclipse

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Académie Royale de Belgique, « Comment la réalité fut inventée par les astronomes de la Renaissance », à Namur le mercredi 1er avril de 17h à 19h

22 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Ac 1

Namur 2

Namur 3

 
 
 
 

Entrée gratuite, sans inscription.

 
 
 
 

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Lycée d’État Jean Zay à Paris, « Comment la vérité et la réalité furent inventées », le mardi 24 mars à 20h

22 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Au Lycée d’État Jean Zay
10, rue du Docteur Blanche 75016 Paris
métro : Ranelagh

mardi 24 mars 2015 — Grand salon 20h

Comment la vérité et la réalité furent inventées

par Paul Jorion

Titulaire de la chaire « Stewardship of Finance » à la Vrije Universiteit Brussel, Docteur en Sciences Sociales de l’Université Libre de Bruxelles. A enseigné aux universités de Cambridge, Paris VIII et de Californie (Irvine).

 

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

La chanson de Prévert et Kosma

22 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Serge Gainsbourg

Yves Montand

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Frei Otto (1925 – 2015), par Stéphane-Samuel Pourtalès

22 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

On ne peut plus se fier à rien, les jeunes sont tout mous et il n’y a plus de saisons (tout ceci est prouvé).

Mais il y a des jours ou certains se mettent à y croire…

… à la lévitation :

form_finding_bild_frei 1

Frei 2

frei 3

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Paul Jorion pense tout haut le 22 mars 2015 à 15h58

22 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Ars Industrialis : Valeur, prix, travail, samedi 21 mars 2015

AGONIE DU CAPITALISME ET ÉCONOMIE DE LA TRANSINDIVIDUATION, Paul Jorion & Bernard Stiegler, samedi 10 décembre 2011

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

VUB : Chaire « Stewardship of Finance », The downfall of the Enron corporation (La chute de la compagnie Enron), lundi 23 mars à 16h00

22 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Post-Enron WorldLe cours se donne le lundi après-midi à seize heures dans la salle D0.03 du bâtiment D (bâtiment central) de la Vrije Universiteit Brussel, Boulevard de la Plaine 2, 1050 Bruxelles.

Le cours se donne en anglais ; il est ouvert au public.

Le 23 mars : The downfall of the Enron corporation (La chute de la compagnie Enron).
 
Piqûre de rappel : Les notes de travail de la conférence en français.

ENRON REVISITÉ (I) « IL Y A NOUS, D’UN CÔTÉ… ET PUIS TOUS LES AUTRES… »
ENRON REVISITÉ (II) L’ARROGANCE, MÈRE DE LA FRAGILITÉ
ENRON REVISITÉ (III) « TOUT IRA TOUJOURS POUR LE MIEUX ! »
ENRON REVISITÉ (IV) PIRATES DE LEUR PROPRE NAVIRE
ENRON REVISITÉ (V) UNE BONNE SANTÉ TRÈS TROMPEUSE

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Dans notre série « L’arrogance de classe sort de ses gonds » : Le P-DG d’Air France-KLM, par Roberto Boulant

22 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Nous connaissons tous la méthode consistant à dire quelque chose d’ignoble, ‘Durafour crématoire’ ou ‘Je me sens Charlie Coulibaly’, en essayant de se cacher derrière l’ambiguïté du propos ou le mauvais prétexte d’un humour dévoyé.

Heureusement dans ces cas-là, la justice veille et les auteurs de ces infamies sont toujours condamnés.

Toujours ? Eh bien, non ! Le bras séculier de la justice est bien trop court pour pouvoir atteindre l’altitude stratosphérique où évoluent les ‘élites’ économiques, et y sanctionner leurs délires.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Diafoirus, par Michel Leis

21 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Le discours du FN est bien rodé, il parle à nos instincts, la peur, la survie, l’esprit de la forteresse, il reste pour l’essentiel dans le domaine du ‘contre’. Le programme du FN, ce sont les remèdes du docteur Diafoirus : comme on ne comprend pas la nature du mal, on saigne, on ampute. On chasse les immigrés qui prennent nos emplois, on sort de l’Euro qui ne permet pas de garantir notre indépendance économique, on refuse l’Europe qui nous empêche de maintenir notre indépendance politique… Tant pis si ces soi-disant remèdes affaiblissent un peu plus le malade. La France doit se réduire au « Pré carré » (formule de Vauban à l’adresse de Louis XIV qui imaginait ainsi un territoire facile à défendre), où les fortifications seront reines. Ce qui n’est pas élimination dans le programme du FN est défensif.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Pourquoi le vote FN ne sert à rien, par François Fièvre

21 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

On ne cesse de le répéter, mais pas forcément toujours avec les bons arguments. On a beau jeu de faire du FN un parti antirépublicain, immoral, négationniste, etc., mais cela ne convainc que les convaincus, et pas ceux susceptibles de voter pour le FN. On peut aussi expliquer que le programme du FN est « irréaliste » du point de vue économique, mais vu qu’on dit ça aussi de tout programme qui ne rentre pas dans les clous du néolibéralisme bruxellois, on ne voit pas trop quelle est la différence entre gauche et droite, et du coup, comme Marion Maréchal-Le Pen a une meilleure tête que Jean-Luc Mélenchon qui n’arrête pas de crier, eh bien on vote FN. Parce qu’on se sent exclu du débat médiatique, oublié des pouvoirs publics, ou pour tout un tas de raisons plus ou moins bien fondées.

Mais ce qu’on oublie souvent de préciser, c’est qu’il existe une différence fondamentale entre le vote FN et le vote de l’« autre gauche » (soit en gros le vote FG ou EELV, on laissera volontairement de côté le vote UMP et PS qui ne sert à rien non plus, mais pour d’autres raisons).

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Quand fallait-il s’arrêter ?, par Jacques Attali

21 mars 2015 par Paul Jorion 163 commentaires

Billet invité. En réponse à Bas les masques Monsieur Attali !, par Cédric Chevalier. Ouvert aux commentaires.

Très intéressant. Dommage que vous ne démontrez pas votre thèse, qui mérite d’être défendue : s’il y a des limites, ne fallait-il pas renoncer à la croissance à la fin du 18ème siècle, avant la mise en œuvre de la machine à vapeur, à la fin du 19ème, avant celle du moteur à explosion, puis du moteur électrique, puis du microprocesseur ? Fallait-il même se résigner aux limites et ne pas maîtriser le feu ? …

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

La thermodynamique des transitions économiques, par François Roddier

21 mars 2015 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité. En sus, le texte et la présentation de la conférence donnée par François Roddier le 12 mars 2015 à The Shift Project

Résumé : Comme tout organisme vivant, une société humaine ne peut subsister que grâce à un apport constant dʼénergie quʼelle dissipe. Lʼéconomie est lʼétude de son métabolisme. Comme lui, elle suit les lois de la thermodynamique. De même quʼune machine thermique ne peut fonctionner durablement sans effectuer des cycles de transformations échangeant de la chaleur avec deux sources de températures différentes, de même un organisme vivant effectue des cycles de réactions chimiques grâce à des catalyseurs qui créent des “températures apparentes” différentes. De même enfin, une économie ne peut fonctionner durablement sans effectuer des cycles dʼéchanges avec des monnaies différentes. On montre que lʼutilisation dʼune monnaie unique conduit inévitablement à un effondrement. Thermodynamiquement, un effondrement économique a les propriétés dʼune transition de phase abrupte.

La suite du texte ici.

La présentation est disponible ici.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LA TÉNACITÉ VA-T-ELLE PAYER ?, par François Leclerc

21 mars 2015 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Que va-t-il résulter du mini-sommet sur la Grèce qui s’est terminé dans la nuit de jeudi à vendredi ? De la souplesse, qui donnera des marges de manœuvre au gouvernement grec, ou l’éclatement de Syriza et la chute d’un gouvernement forcé à avaliser des mesures d’austérité ? Quand on entend François Hollande se donner le beau rôle en affirmant : « que le gouvernement grec fasse des efforts pour les pauvres, ce n’est pas ça qui me choque, mais ce qu’on demande à la Grèce c’est qu’elle demande aux plus riches de payer des impôts », on s’interroge sur la politique poursuivie par les dirigeants européens, ayant retenu qu’ils formulaient jusqu’à maintenant de toutes autres exigences…

La réponse ne devrait en tout état de cause pas tarder, puisque le gouvernement grec, qui vient de procéder à un nouveau remboursement au FMI et de bons du Trésor à court terme, est exsangue financièrement après avoir utilisé tous les expédients disponibles, et que le vice-Premier ministre Ioannis Dragasakis a reconnu pour la première fois « un problème de liquidité ». Athènes doit très rapidement fournir une liste de réformes validées au sortir du mini-sommet – selon Alexis Tsipras, elles ne comporteront pas de « mesures récessives » – et commencer à les appliquer avant que de premiers fonds ne soient débloqués, en toute dernière extrémité.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Bas les masques Monsieur Attali !, par Cédric Chevalier

20 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

À force d’expérience, les observateurs attentifs du Réel, et en particulier de la société humaine, et tous ceux qui ambitionnent d’influer sur le cours des choses, finissent par relativiser profondément la « valeur faciale » des paroles, des écrits, des actes qu’ils constatent. Leur circonspection est d’autant plus importante que l’auteur de ces paroles, écrits ou actes est intelligent et expérimenté en politique, en commerce ou en simple rouerie quotidienne. Il est toujours risqué de s’assoir à la table de joueurs aussi rusés.

En elle-même, la volonté ou intention profonde d’une personne n’est jamais connue de quiconque, même du conjoint ou des parents les plus proches. Au sens strict, elle demeure à jamais dans le cerveau de chacun. Et autrui n’y a accès qu’après le filtre de la pensée consciente, du langage, de la cohérence et de la sincérité de l’auteur. Paul Jorion évoque le rôle majeur de l’inconscient et le retard  que la science peut détecter entre une action et son auto-perception consciente. A son instar, on peut presque se demander si cette volonté ou intention est jamais connue exactement de son auteur-même. Enfin, la pensée de quiconque est fondée sur sa perception de la Réalité. Platon explique dans son « allégorie de la caverne », et la neuropsychologie démontrent aujourd’hui, combien nos perceptions humaines sont biaisées. Enfin, l’esprit critique doit filtrer le flot d’informations qu’il reçoit sur des événements qu’il ne perçoit pas par ses propres sens. Internet concrétise d’une certaine manière la « noosphère » de Teilhard de Chardin (une enveloppe informationnelle qui recouvre la biosphère et réunit la pensée des êtres humains du monde entier), et son pouvoir est sans cesse grandissant, comme le démontre la percée de l’EI au Moyen-Orient. Il faut garder en mémoire ces réserves pour ce qui suit.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Nucléaire : « Libres ! »

20 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Le site du film.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Une analyse SWOT de la JA S.A.R.L., par Jacques Seignan

20 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Jacques Attali nous a sommés récemment de prendre en main notre destin, dans son dernier livre « Devenir soi », d’auto-entreprendre sa vie, pourrait-on dire avec un néologisme. Si l’individu est une sorte d’entreprise unipersonnelle, on pourrait alors jouer à lui appliquer les méthodes du Marketing : il serait la JA S.A.R.L. Et parmi les analyses marketing , une est bien connue : SWOT – Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats (forces, faiblesses, opportunités et menaces).

Si l’on considère le marché où opère la JA S.A.R.L., c’est un marché de « niche » haut-de-gamme (« premium ») : à l’intersection des penseurs, écrivains ou philosophes et des conseillers du Prince (ou leader des masses). Un indice : Attali a écrit des biographies de Pascal, Marx, Gandhi, Diderot… Pour lui, la barre est très haute. Il y a en effet une plus-value majeure à être penseur et/ou écrivain reconnu quand on a également le rôle de conseiller du Prince ou de révolutionnaires. Malraux, Gorki, Marx, Diderot ou même Pascal sont de parfaits exemples où la réflexion alimente l’action, où ces grands auteurs ont approché les Princes ou guidé les masses. Certains furent ambitieux, d’autres désintéressés.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

FUKUSHIMA : LES TROIS CORIUMS NE SONT PAS LÀ OÙ ILS DEVRAIENT ÊTRE… par François Leclerc

20 mars 2015 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Le résultat du premier test de localisation dans le réacteur n°1 de l’un des trois coriums de la centrale de Fukushima a mis en évidence qu’il avait tout simplement disparu, présumé au fond du réacteur sans savoir s’il a ou non traversé la semelle de béton qui l’isole du sous-sol. Il aura fallu quatre ans pour arriver à cette conclusion, combien faudra-t-il de temps pour dire où il se trouve ?

Menée sous la conduite de chercheurs de l’Université de Tsukuba, l’expérience a fait appel à l’émission de particules à haute énergie appelées muons, qui ne sont arrêtées dans leur course que par des substances à haute densité, comme le corium, ce qui permet de produire une image de celui-ci s’il fait obstacle. Le corium est un amalgame à très haute température et très haut degré de radioactivité du combustible nucléaire fondu avec ce qui l’entourait et qu’il rencontre ensuite sur sa trajectoire, après rupture de la cuve en acier du réacteur. Il doit alors être refroidi en permanence par des injections d’eau massives dans le réacteur.

L’expérience n’a fait que confirmer ce que des simulations et des calculs avaient déjà laissé supposer, mais elle pose désormais dans toute son étendue la problématique de la récupération des trois coriums, la situation devant être identique au sein des réacteurs n°2 et 3. Pour faire bonne contenance, un calendrier a été annoncé, selon lequel les travaux d’enlèvement pourraient débuter en 2020 et durer entre vingt et trente ans. Mais, dans l’état des connaissances et des technologies disponibles, ces prévisions ne reposent que sur le besoin d’accréditer l’objectif de démantèlement de la centrale et de justifier par cette fin heureuse le redémarrage des autres.
Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Nucléaire : À quoi peut bien servir l’intelligence ?, par Roberto Boulant

20 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

 Billet invité.

Monsieur Attali,

Dans un de vos derniers articles, vous parlez de la nécessité de lancer ce que vous appelez, une économie positive mondiale au service des générations futures. En s’appuyant massivement pour ce faire, sur une électricité d’origine nucléaire.

Ce serait là effectivement une excellente idée si, et seulement si, les centrales nucléaires n’avaient pas une fâcheuse propension à exploser. Et comment pourraient-elles faire autrement d’ailleurs ? Rappelons déjà que le très discutable concept de base, consiste à faire bouillir de l’eau en s’aidant de la fission d’un des éléments les plus dangereux connus de l’humanité, à savoir de l’uranium légèrement enrichi en isotope 235. Outre la chaleur et l’électricité, et en tenant pour négligeables (!) les rayonnements alpha, bêta et gamma, nos dangereuses bouilloires nucléaires produisent également, un : du plutonium (le second élément le plus dangereux de la Nature, juste derrière la bêtise humaine) et deux : un bombardement neutronique… qui détruit peu à peu la cuve du réacteur.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
© 2015 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.