L’effondrement du rouble : réaction en chaîne

16 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Si l’effondrement du cours du rouble qui a lieu en direct sous nos yeux, se poursuit, les détenteurs de dette souveraine russe verront atteinte la cote d’alerte qu’ils se sont fixée à la baisse et revendront les obligations russes « à la casse » pour limiter les dégâts. Celles-ci se retrouvant en quantités énormes sur le marché, c’est leur prix à elle qui s’effondrera, catapultant les taux d’intérêt plus haut qu’ils ne sont déjà, grippant entièrement l’économie, en plus de la finance.

Selon le Wall Street Journal :

Tatiana Ryabina, à la tête du département des prêts interbancaires à la banque Lanta à Moscou : « Les devises étrangères ne pourront pas être acheminées demain du fait que tous les avions de fret [pour les devises] sont pleins ».

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

ANNONCE DE TRÈS GROS TEMPS, par François Leclerc

16 décembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

RoubleAprès avoir chuté de 9,5% hier, le rouble a perdu 20% de sa valeur aujourd’hui et continue de s’effondrer. La situation devient « critique » selon la Banque de Russie qui annonce d’autres mesures non précisées, après avoir relevé cette nuit son taux directeur sans effet. A New York, le baril de pétrole poursuit sa chute et ouvre à 55 dollars.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

De quoi ont-ils peur, eux qui ont tout ? par Hervé Connangle

16 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Bonjour M. Jorion,

Suite au message envoyé sous l’article de Michel Leis, où je faisais allusion à M. Peyrelevade, permettez-moi de faire une brève observation. Je précise l’information donnée après l’écoute de l’émission du 15 décembre 2014 sur France Culture :

La Grande table (2ème partie) par Caroline Broué

Émission intitulée : « Liberté vs égalité : l’économie dans la Constitution acte II » / Jean Peyrelevade

Le titre de l’émission ne m’est pas passé inaperçu. C’est précisément le contraire que vous préconisez, à savoir une CONSTITUTION POUR L’ECONOMIE.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Au Japon et en Russie : LES DESTINS DE L’ORTHODOXIE, par François Leclerc

16 décembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Comment enrayer la dégringolade du rouble, qui a perdu la moitié de sa valeur par rapport au dollar et 45% face à l’euro depuis le début du mois ? Dans la nuit, la Banque de Russie a augmenté son taux de 10,5% à 17%, dans l’espoir de stopper une énorme hémorragie de capitaux, n’ayant d’autre ressource que d’abandonner des interventions quasi-quotidiennes de soutien du rouble qui épuisaient ses réserves de change sans résultat.

Les effets des mesures de rétorsion occidentales à l’intervention en Ukraine et la chute du prix du pétrole, qui assure avec le gaz la majorité des revenus budgétaires de la Russie, forment la toile de fond d’une crise qui se manifeste également par une énorme hémorragie de capitaux. Elle était de 60 milliards de dollars en 2013 mais s’est accélérée et devrait atteindre 218 milliards cette année et va se poursuivre l’année prochaine, selon la Banque de Russie. Celle-ci prévoit une chute du PIB oscillant entre 4,5 à 4,8% en 2015.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

La dynamique européenne : À bon entendeur, salut !, par Zébu

16 décembre 2014 par Paul Jorion 74 commentaires

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

C’est le poids, la quantité de mouvement en cours qui rompt l’équilibre, cet équilibre si instable et si difficilement acquis que l’on observe dans ce « no man’s land » politique et économique que nous connaissons actuellement.

« Il faut parler aux Allemands » a pu dire Paul Jorion à la télé. Car si Angela Merkel semble vivre une apogée sans déclin ces derniers temps, avec une réélection massive à la tête de son parti, cela ne peut masquer ce qui pourrait bien être le début d’un chant du cygne dans un de ces moments où tout semble redevenir possible. Car la position politique de la CDU/CSU se fragilise en Allemagne. En premier lieu, ce fut le FPD qui disparut, laissant place à la ‘grande coalition’ avec le SPD des sociaux-démocrates. Et en second lieu, c’est l’émergence d’un nouveau parti, europhobe, l’AfD, qui tend à tailler des croupières tant au SPD qu’à la CDU, sans oublier les manifestations de rues des islamophobes dont tous ne sont pas d’extrême-droite ou de partis nazis. Le vote conservateur de droite a cependant bien davantage à perdre que le vote conservateur de gauche en la matière.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Il n’est d’autres voies que l’action politique, par Michel Leis

15 décembre 2014 par Paul Jorion 68 commentaires

Billet invité.

La multiplication des manifestations ces dernières semaines dans plusieurs pays européens illustre à l’envie l’autisme des gouvernements que j’évoquais dans un précédent billet. La réaction du premier ministre italien aux grandes manifestations du 12 décembre est symptomatique : « La grève générale est un moment de protestation d’une grande importance. Nous avons beaucoup de respect à son égard, même si je ne partage pas ses motivations. Bon travail à qui travaillera et bonne chance à qui fera la grève ».  La forme est dans la droite ligne du cynisme qui se pratique volontiers chez certains hommes politiques de droite qui se sont fait élire sous une étiquette de gauche. La droite a des réactions plus variées. La condamnation sans appel de la grève générale en Belgique par un Bart de Wever est assez classique, elle invoque un argument habituel de la propagande, la désinformation par la partie adverse, ce qui ne manque pas d’ironie quand on voit la place prise par le « TINA » dans les médias. Autre classique des politiques, ces réactions hypocrites qui appellent à la responsabilité de chacun et au dialogue social, mais reste-t-il encore quelque chose à discuter face à la conviction des élites ? L’autisme des gouvernements européens questionne aussi les modes d’actions et de protestation.

Que les syndicats soient à la tête de la lutte contre des mesures qui auront un impact sur le pouvoir d’achat, la protection sociale et le droit du travail, quoi de plus normal ? Les mobilisations importantes rendent visible le mécontentement d’une fraction importante de la population, c’est leur grand mérite et une nécessité. Pourtant, au fils des ans, on voit bien que si recul des gouvernements il y a, celui-ci n’est que temporaire. Ce qui n’est pas fait par la loi du jour sera mis en place par la loi du lendemain. Le refus du traité européen par la population française et sa ratification sans autre forme de procès après quelques changements cosmétiques en fut l’exemple le plus flagrant. Les batailles qui se succèdent en Europe ressemblent à ces combats d’arrière-garde, on résiste sur quelques points, mais les petites réformes qui passent au détour d’un amendement rendent bientôt intenables les positions défensives. Cette situation est le résultat d’un enchevêtrement de rapports de forces et de situations particulières.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

HUMAINCRATIE. FRAGMENT 6, par Jean-Claude Baerts

15 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

FRAGMENT 6.

Nous avons vu :

F1
  • Une interrogation sur le vivre ensemble.
  • Avant-propos où Bergson nous explique qu’une innovation est nécessaire en présence d’un écueil.
  • Une liste non exhaustive de multiples écueils où le capitalisme conduit.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

CELA NE SE JOUE PAS QUE DANS LES SALLES DE MARCHÉ… par François Leclerc

15 décembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité

Tandis que la stratégie de la tension bat son plein afin d’éviter l’accession au pouvoir de Syriza en Grèce, la Belgique est aujourd’hui entièrement paralysée par un mouvement de grève qualifié d’historique en raison de son ampleur. Une manifestation de 120.000 personnes avait eu lieu à Bruxelles le 6 novembre dernier, dans le contexte de l’arrivée au pouvoir d’une coalition intégrant la N-VA nationaliste flamande. L’Italie avait précédemment connu un important mouvement national vendredi dernier. Les deux grandes confédérations syndicales italiennes avaient organisé une grève de huit heures – la première depuis l’arrivée au pouvoir de Matteo Renzi – et les cortèges ont connu une grande affluence dans une cinquantaine de villes, dans le but de s’opposer à la réforme du marché du travail destinée à faciliter les licenciements et de dénoncer le projet de budget 2015. Sur un autre registre, le rouble poursuit sa descente aux enfers en Russie et a perdu depuis le début de l’année 40 % de sa valeur face à l’euro, et 45 % face au dollar, alors que 108,5 milliard de roubles de prêts en devises étrangères y sont dénombrés.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 12 DÉCEMBRE 2014 – (retranscription)

15 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Retranscription de Le temps qu’il fait le 12 décembre 2014. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 12 décembre 2014. Et si vous êtes encore éveillés à 22h30 aujourd’hui, vous pourrez me voir passer à « Ce soir (ou jamais !) » sur France 2, l’émission de Frédéric Taddéï, il n’y aura que des économistes, on ne parlera que d’économie. Voilà.

Ce dont je voulais vous parler, c’est le lancement hier de « Tout Autre Chose ». Alors, vous vous souvenez, il y a quelques semaines, l’initiative venait de Sabine Bourgeois, de faire l’équivalent du côté francophone en Belgique du mouvement qui était bien parti sur des chapeaux de roues, qui s’appelle : « Hart Boven Hard », ce qui se traduit par : « Le cœur plutôt que la dureté ». Alors, nous on avait traduit ça par « Le cœur, pas la rigueur », et puis on s’est aperçus qu’il ne fallait certainement pas faire ça parce qu’il y a des gens de gauche en Belgique qui emploient le mot « rigueur » comme un très très beau mot, par opposition à l’austérité – l’austérité ce serait abominable, mais la rigueur ce serait formidable – et donc ils nous ont vraiment emmerdé pour que le mot rigueur n’apparaisse pas là, parce que ça fait partie de leur, comment dire, de leur fonds de commerce, de leur vocabulaire de préférence. Voilà. La rigueur, ça c’est beau, c’est formidable, etc. Le problème, c’est qu’on appelle austérité et rigueur exactement la même chose. Apparemment, ce n’est pas un problème de leur côté parce que l’austérité, on ne peut pas la vendre au public, mais la rigueur, on peut la vendre. Voilà. Mais le problème ne s’était pas posé du côté flamand, puisqu’ils n’avaient pas employé un mot qui évoquait directement ni l’austérité ni la rigueur, sauf de manière métaphorique, en parlant de la dureté, de la méchanceté, etc.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Benjamin Clementine à « Ce soir (ou jamais !) », le 12 décembre 2014

15 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Benjamin Clémentine

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Joan Armatrading (II)

14 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

J’ai déjà eu l’occasion de présenter il y a trois ans trois de ses chansons. Mais je pourrais revenir à elle indéfiniment, et toujours avec la même tendresse.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

DES ROBOTS-TRADERS SANS FOI NI LOI, par François Leclerc

14 décembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

L’usage de punir les lampistes étant établi, à qui va-t-on s’en prendre dans le cas des manipulations du Forex (le marché des changes) à propos desquelles le régulateur des services financiers de New York (DSF) poursuit l’enquête ? Cette question se trouve incidemment posée, car les investigations portent sur l’utilisation d’algorithmes par les banques Barclays et Deutsche Bank, soupçonnées de manipulations des cours de change sur leurs plate-formes électroniques Barx et Autobahn. Si les faits devaient être établis, il en résulterait que la fraude robotisée serait devenue partie intégrante de cet énorme marché financier.

Mais qui poursuivre nommément ? Selon un autre usage bien établi, les deux banques ont annoncé coopérer pleinement avec les enquêteurs, une déclaration qui en général signe le forfait. La Deutsche Bank va plus loin et annonce dans un mail à l’AFP qu’elle prendra « des sanctions disciplinaires contre des individus si nécessaire ». On remontera s’il le faut, croit-on comprendre, aux ingénieurs du service informatique ! Dans l’immédiat, des superviseurs du DSF vont être installés à demeure dans les services de courtage des deux banques. Où va-t-on si chaque ordinateur doit être surveillé par un agent régulateur ?

Jusqu’à maintenant, une douzaine de mégabanques, dont la Société Générale, étaient suspectées de manipuler les cours des devises, selon les bonnes vieilles méthodes éprouvées : les cambistes se concertant via des messageries instantanées, afin de modifier un taux de référence. Mais, voulant approfondir l’enquête, le DSF et le Ministère de la justice ont en novembre dernier refusé de s’associer à d’autres régulateurs américains et britanniques qui avaient signé un premier accord collectif avec six banques acceptant de payer une amende de 4,3 milliards de dollars contre l’extinction des poursuites. Il s’agissait de Bank of America Merill Lynch, Citigroup, HSBC, JP Morgan Chase, RBS et UBS.

La plaisanterie a fait long feu dans les salles de marché : les banques affrontent désormais un nouveau risque, celui des litiges… Mais si les robots sont débranchés une fois pris la pince articulée dans le sac, l’impunité des humains ne sortira-t-elle pas garantie ?

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

HUMAINCRATIE. FRAGMENT 5, par Jean-Claude Baerts

14 décembre 2014 par Paul Jorion 2 commentaires

FRAGMENT 5.

Nous avons vu précédemment :

F1
  • Une interrogation sur le vivre ensemble.
  • Avant-propos où Bergson nous explique qu’une innovation est nécessaire en présence d’un écueil.
  • Une liste non exhaustive de multiples écueils où le capitalisme conduit.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

VentsContraires.net, Paul Jorion : Le veau d’or a vaincu Aristote

14 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Sur le site VentsContraires.net, c’est ici.

Gary Becker a obtenu le Prix de la Banque de Suède à la mémoire d’Alfred Nobel en 1992 et non en 1986 comme je le dis dans la vidéo.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

DÉCLIN-AISON, par Hervey

14 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Image invitée.

Déclin-aison

© Hervey. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

DANS QUEL BAIN L’EUROPE VA-T-ELLE PLONGER ? par François Leclerc

14 décembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Affectant la sérénité, la Compagnie française d’assurances pour le commerce extérieur (COFACE) diagnostique un simple « changement de régime de croissance » en Europe. L’Europe ne sombrerait pas dans la déflation, mais serait seulement entrée dans une phase prolongée de faible inflation et de croissance conjuguées. Sans s’interroger pour savoir si, la faible inflation en question se rapprochant de plus en plus du seuil fatidique de la déflation, la pertinence du distinguo ne tendrait pas à s’estomper un peu… Du sexe des anges !

L’idée généralement acceptée à propos de la déflation est qu’il faut à tout prix la prévenir, car il est difficile d’en sortir quand on y est tombé : le cas du Japon a de quoi faire réfléchir. Une seconde interrogation est donc actuellement sur toutes les lèvres : s’il est acquis que la BCE va intervenir devant cette menace, son second round de TLTRO (prêts bancaires à régime de faveur) étant aussi décevant que le premier, les mesures qu’elle prendra auront-elles l’ampleur nécessaire pour stopper la progression déflationniste ? Il se propage l’idée que la BCE pourrait faire les choses à moitié, en raison de contraintes politiques : la sacro-sainte indépendance de la BCE n’est plus que le souvenir estompé d’une fiction disparue, même les formes sont de moins en moins respectées.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Péristome #2 À la rigueur, Le numéraire de Paul Jorion

13 décembre 2014 par Paul Jorion 17 commentaires

Péristome, fanzine sonore numérique : Le numéraire de Paul Jorion

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Peut-on sauver « Douce nuit, sainte nuit » ?

13 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Mais bien entendu, chers amis : Dinah Washington (1924-1963), Sister Rosetta Tharpe (1915-1973), Etta James (1938-2012).

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

France 2, « Ce soir (ou jamais !) », Questions économiques, le vendredi 12 décembre à 22h30

13 décembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

« Ce soir (ou jamais !) »

Le résumé de mes interventions :

L’émission complète :

L’émission peut aussi être visionnée ici.

Vendredi 12/12/2014

Invités :

Thomas Philippon, économiste, ancien membre du cabinet de Pierre Moscovici
Paul Jorion, anthropologue, qui publie « Penser l’économie autrement »
Fiodor Rilov, avocat de la CGT Goodyear
Florian Philippot, député européen Front National
Natacha Valla, économiste
Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives Economiques et auteur de « Made in Germany »

Fin d’émission : l’état du monde en 1715 pour comprendre le monde de 2015, avec Thierry Sarmant, archiviste et historien français.

LIVE : Benjamin Clementine

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

L’économie sociale de Michel Rocard , par Dominique Temple

12 décembre 2014 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité

Le libéralisme économique soutient qu’il n’existe qu’un principe de l’économie et que ce principe est l’échange. Le libre-échange requiert la privatisation de la propriété comme condition, et se justifie de l’intérêt de chacun. Ses victimes souhaitent une alternative : on voit aujourd’hui naître de nombreuses initiatives de la société civile qui témoignent d’une réflexion éthique. Mais que peut le sentiment éthique face à une théorie qui prétend se fonder sur la raison et la science, qui soutient que l’économie obéit aux lois de la nature, et enjoint à l’éthique de prendre acte de ses lois ?

Chacun d’entre nous pourtant ne sacrifie qu’une fraction minime de son temps au calcul dans un but capitaliste, pour faire du profit et acquérir du pouvoir de domination sur autrui. Or, toutes ou presque nos activités sont interprétées dans les comptes d’une économie de profit avec des paramètres qui nous sont imposés. Pourtant le débat démocratique est un débat contradictoire dans lequel les idées des uns et les idées des autres se relativisent. De cette relativisation naît un sentiment commun qui guide notre action immédiate et transcende les oppositions idéologiques en leur substituant une convivialité, une décence collective et un savoir vivre fondé sur le respect mutuel, la justice et la solidarité car ce sont là les valeurs immédiatement produites par notre situation de médiation entre les extrêmes. Or, cette résultante de la délibération ne se mesure pas, ne se compte pas, parce qu’elle ne se traduit pas en représentations objectives. Elle se ressent. Créer les conditions de cette médiation, c’est le but aujourd’hui de plus en plus d’initiatives de la société civile qui pourtant tournent court peut-être parce qu’elles ne sont pas accompagnées ou soutenues par la réflexion théorique adéquate.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
© 2014 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.